MÉTAPHORES 02
REPRÉSENTATIONS POUR LA BIOSPHÈRE


créations 2017 - 2018 ...
dessin, sculpture, image, vidéo


Cliquez sur un titre ou une image pour ouvrir chaque galerie

 

MUMA MÉDUSÉ 2044. 9:11mn. Court-métrage collaboratif présenté au Musée Malraux du Havre, lors des Journées du Patrimoine 2018. La version diaporama exposée au musée havrais durant l'été 2018, parmi l'exposition Né(e)s de l'écume et des rêves.

 

Le changement climatique s’est soudainement accéléré, la dystopie d’hier est devenue réalité. Bien des littoraux se sont redessinés et en 2044 le MuMa a la tête sous l’eau. Les méduses qui prolifèrent dans les océans sont devenues les seules visiteuses du musée du havrais.

Le film est le prolongement d’un atelier de dessin qu'Hervé Delamare a animé dans le cadre de l’exposition d'été « Né(e)s de l’écume et des rêves ». « MUMA MÉDUSÉ » est principalement réalisé à partir de dessins sur photomontages. Des voix d’enfants accompagnent ce scénario de basculement climatique, entre fascination et stupeur, entre science fiction et réalité. « MUMA MÉDUSÉ » est une création militante participant au réveil des consciences.

 

 

TEXTE LU DANS LE FILM :

MuMa médusé
Le niveau des océans a très sensiblement monté. La Cop 21 et d’autres consensus internationaux n’ont pas su transformer leurs urgentes intentions en actions efficaces. Malgré la multiplication d’alternatives citoyennes intelligentes et bien organisées, la sobriété ne l’a pas emporté sur les forces de l’ostentation. La raison  savoir n’a pas su vaincre les lobbies conservateurs et la contagion du déni. L’inertie du confort, les habitudes encrées, la foi dans un progrès assurément salvateur, ont enchainé les esprits. Cela malgré des lanceurs d’alertes toujours plus nombreux. Dès 2022, la température moyenne du climat  augmente de 2°. Comme annoncé depuis plus de quarante ans par la communauté scientifique internationale, dès lors, le processus d’emballement irréversible du climat s’amorce. Dans de grandes parties du globe, les biotopes subissent des transformations avec une extrême rapidité. En quelques années seulement, les cyclones récurrents, les courants marins modifiés, l’acidification de l’eau, les disparitions et les proliférations d’espèces, redessinent entièrement les équilibres de notre écosystème. En 2033, la ville basse du Havre a les pieds dans l’eau. Face à cette épreuve on rivalise de savoir faire, les infrastructures sont modifiées tant bien que mal. Année après année, l’emballement climatique se poursuivant, partout les villes portuaires, pour ne citer qu’elles, sont soumises à des bouleversements majeurs devenus inextricables. Dix ans plus tard, malgré des protections qui semblaient colossales, le musée Malraux est immergé sous la mer et avec lui l’ensemble des terres basses de l’estuaire. Seule la moitié du sémaphore, quelques bâtiments de la ville et les portiques du port reçoivent encore l’air du large. Malheureusement, l’humanité n’a pas survécu au progrès. Peu d’humains sont encore là pour observer une réalité qui rappelle certains films d’anticipations. En cet été de l’année 2044, l’une des proliférations les plus spectaculaires est celle des méduses. Elles sont maintenant visibles dans presque chaque mètre cube d’eau des mers du globe. Ironie du hasard, elles sont devenues les seules visiteuses de la dernière exposition à thème du MuMa : Ruine et utopie.

Mesmerised MuMa
Oceans level has substantially risen. Cop 21 and other international agreements have failed to turn their urgent intentions into efficient actions. Despite the multiplication of smart and well-organised citizens’ alternatives, sobriety has not won over the power of ostentation. Wisdom and knowledge have not been able to defeat conservative lobbies and the contagion of denial. Inertia of comfort, established habits and faith in the saving grace of progress have shackled spirits. This, in spite of the ever growing number of whistle blowers. As soon as 2022, the average temperature increases by 2°. As announced by the international community of scientists for over forty years, from then on, the climate escalation process begins. In some large parts of the globe, biotopes undergo extremely rapid transformations. In a few years, repeating hurricanes, modified sea currents, water acidification, extinctions and proliferations of species completely redesign the balances of our ecosystem. In 2033 the lower part of Le Havre is flooded. Faced with this critical situation, people excel in know-how, infrastructures are modified as well as possible. Year after year, with the continuing climate escalation, port cities, to name but a few, undergo everywhere major upheavals by then inextricable. Ten years later, in spite of protections that had seemed huge, Malraux museum together with the estuary lower grounds are submerged by the sea. Only the port control station, a few buildings in the town and the port cranes still get the sea air. Unfortunately, humankind has not survived progress. Few human beings are still there to observe a reality that reminds them of some anticipation films. In that year 2044, the proliferation of jellyfish is one of the most spectacular ones. They are now visible in nearly each cubic meter of the seven seas. Ironically, they have become the only visitors of the latest Muma exhibition: Decay and utopia.

 

 

Dossier à consulter en ligne
DU DÉRISOIRE AU GRANDIOSE ET VICE VERSA
Exposition-résidence à l'école Carco du Havre 2018

 





Du dérisoire au grandiose et vice versa

2017 - Image numérique, dimensions variables

 

Impression sur arbres au levant, 2050

2017 - Image numérique, dimensions variables

 

détail :

 

 

 

 

 




La méduse aux miroirs


2017 - Images numériques, dimensions variables

Les méduses sont l’un des départs de l’évolution du vivant. Elles ont toujours fasciné autant qu’inquiété les baigneurs que nous sommes. Deux grands naturalistes : François Péron et le havrais Charles-Alexandre Lesueur sont en quelque sorte les inventeurs de ces créatures presque entièrement constituées d’eau. Ils sont à l’origine des travaux scientifiques sur cet animal marin carnivore, qui reste mal connu aujourd’hui. Comme le souhaitaient les deux explorateurs, les méduses méritent toute notre attention. En effet la récente prolifération de ce prédateur dans les océans représente l’un des défis majeurs pour l’équilibre du vivant. En cela, le mythe de la gorgone peut traduire l’importance de savoir réagir, face à la stupéfaction.

 

 

 

 

 



Bande-annonce 1:27 mn

ENTRE-PEAUX
Essai poétique, film chorégraphique tourné en extérieur.
Moyen métrage de 49 minutes. Co-réalisation avec la CIE La Lice
- SITE : ici

PITCH: Neuf femmes et hommes de tous âges occupent l’espace minéral d’une friche mystérieuse.
Peu à peu leurs cheminements les emportent dans une poésie de l’existence ... Ode aux éléments, aux métaphores, au temps suspendu.

DVD disponible, points de vente au Havre 22 € :
Librairie La Galerne, 148 rue Victor Hugo - La Lice 58bis rue Franklin Cinéma Le studio 3 rue Général Sarrail

interview des spectateurs, à la sortie du cinéma lors de l'avant première des contributeurs
le dimanche 26 mars 2017.

 

 


 


 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

Vous ne parvenez pas à la page d'accueil du site, cliquez :ici