LUTTEURS PUZZLE & L'ADDITIF DE 1936 LDH

peinture sur panneau 125 / 200 cm - 2014

 

 

Détail :

 

TEXTE HORIZONTAL EN BLANC :

Texte mal connu, voire oublié, l’additif aux déclarations françaises des droits de l’Homme (de 1789 et 1793) est élaboré par la Ligue des droits de L’Homme à son congrès de Dijon de juillet 1936. Il sera diffusé dans le monde dix ans plus tard au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Extrait des 14 articles :

Article 6 : La priorité intellectuelle n’est un droit que lorsqu’elle ne porte aucun préjudice à l’intérêt commun. L’indépendance des citoyens et de l’état étant particulièrement menacée par la propriété qui prend forme de groupements d’intérêts égoïstes et dominateurs (cartels, trusts, consortiums bancaires), les fonctions que cette propriété a usurpées doivent faire retour à la nation.

Article 7 : La liberté des opinions exige que la presse et tous les autres moyens d’expression de la pensée soient affranchis de la domination des puissances d’argent.

Article 8 : Les fautes commises contre la collectivité ne sont pas moins graves que les fautes commises contre les citoyens. Les représentants du peuple et les fonctionnaires investis par la nation d’un pouvoir de direction ou de contrôle sur l’économie, ne peuvent avoir aucun intérêt, accepter aucune place, aucune rémunération, aucun avantage quelconque dans les entreprises qui sont ou ont été soumises à leur surveillance.

 

 

 

"Nous avons établi un cadre s'obstinant à encourager la concurrence, la lutte, la compétition, la rivalité, le culte du meilleur, la loi du plus fort. Pourtant notre nature est profondément sociale, associative, coopérative. L'entraide est également une loi de l'évolution …" Pierre Kropotkine

 

 

 


Retour
catalogue

 

 

 

 

Vous ne parvenez pas à la page d'acceuil du site : cliquez ici