∞ CROISSANCE ∞ le dernier dieu

Détail de la sculpture ........... 2013 - Techniques mixtes, 85/62/62 cm.

 

 

 

 

EN SAVOIR +

La sculpture interroge la décroissance subi ou voulu. Du haut de sa pyramide antique, le dieu Croissance infinie exhibe fièrement sa grosse tête. Une planète Terre qu’il s’est attribué, que l’on peu consommer tel un jus d’orange. Le dieu est sans doute fou, insolant, les bras croisés dans sa camisole de force, il semble entamer une inexorable déliquescence.

La croissance infinie dans un monde aux ressources limitées est impossible. La croissance n'est pas la solution, elle est le problème. Une croissance exponentielle se brisera sur la limite écologique de notre planète. En 2030, l'économie mondiale s'apprête à puiser deux fois plus de ressources que le cycle écologique global peut soutenir. Si nous ne tournons pas le dos au dieu-croissance, la nature s'en chargera. ( Il suffit de se replonger sur le rapport du Club de Rome en 1972 : "Les limites de la croissance")

 

 



 



                                 

 

 

 

 

 

 

 

Retour
catalogue

 

 

 

 

Vous ne parvenez pas à la page d'accueil du site : cliquez ici